Esclavage: une indignation très sélective

Prix des Droits de l’homme de l’Onu, comme Mandela, ancien candidat à la Présidence dans sa Mauritanie natale, le fondateur du mouvement anti-esclavagiste IRA (Initiative pour le résurgence du mouvement abolitionniste), Biram Dah Abeid, 52 ans, n’a pas caché son amertume et sa colère, dans l’interview qu’il a donnée mardi à La Libre Afrique.be, au sujet de la vague d’indignation qui sanctionne

Note d’alerte diplomatique: LA MAURITANIE BASCULE DANS LE TOURBILLON DE L’EXTREMISME RELIGIEUX

LA MAURITANIE BASCULE DANS LE TOURBILLON DE L’EXTREMISME RELIGIEUX Note d’alerte diplomatique LE CONTEXTE Par un verdict du jeudi 9 novembre 2017, la Cour d’appel de Nouadhibou condamnait Mohamed Cheikh Ould Mkheitir, à 2 ans de prison, assortis d’une amende de 60 000 ouguiyas, soit environ 150 euros. La décision clôt une longue et

Document explosif de L’EXCLUSION DES NOIRS EN MAURITANIE : CAS DES HARATINE

Document explosif de L’EXCLUSION DES NOIRS EN MAURITANIE : CAS DES HARATINES Dans le but de mettre au nu la politique de ségrégation et d’exclusion envers les noirs, initiée par le gouvernement Mauritanien depuis son indépendance, un groupe de jeunes cadres haratine se sont donné la tâche de faire la lumière sur la SNIM, qui

La seule arme du général, créer les dissidences au sein du mouvement abolitionniste, peine perdue d’avance

Notre président fondateur de la médiocrité, initiateur et patron du génocide biométrique, l’unique propriétaire de nos terres, de nos oasis, de nos fleuves, de nos mers et autres ressources naturelles vendues et gérer à sa guise. Le président du dialogue à huis clos, de l’accélération et de l’amplification de la corruption et de la

SOS Harratines de Mauritanie : Mémorandum

SOS Harratines de Mauritanie est à la fois un cri d’alarme et un appel de détresse adressés à l’Union Européenne et aux Etats Unis que je viens saisir à travers le présent mémorandum qui retrace la problématique harratine de Mauritanie. En effet, les harratines ont subi des calvaires et des injustices historiques sévères qu’ils

BIRAM DA ABEID PRESIDENT IRA MAURITANIE « Le Gouvernement Mauritanien doit revenir à la raison…»

Depuis sa sortie de prison en mai dernier Biram Da Abeid est en tournée pour remercier la communauté internationale pour son soutient infaillible .A quelques jours de son retour dans son pays votre quotidien le témoin l’a accroché pour un entretien .L’opposant Mauritanien revient sur la situation actuelle de son pays avec la libération

André Barthélemy s’adresse à S.E.M Mohamed Ould Abdel Aziz Président de la République Islamique de Mauritanie

Lyon, le 18 novembre 2016 Monsieur le Président, Alors que se déroule en République Islamique de Mauritanie, à Zouérate, à plusieurs centaines de kilomètres de la capitale, le procès en appel de 13 membres de l’association IRA ( Initiative pour la Résurgence du mouvement Abolitionniste), Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH) exprime

Mobilisons-nous pour soutenir les 13 membres d’IRA-Mauritanie qui seront jugés en appel.

Appel à la mobilisation générale à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, à l’occasion de l’ouverture du faux « procès en appel », ce 14 novembre 2016 des 13 otages abolitionnistes du pouvoir du général Ould Abdel Aziz, qui sont membres IRA-Mauritanie. Il est inadmissible, voire inacceptable qu’en ce fin de l’an 2016, un

Alkarama fondation : M. Michel Forst Rapporteur spécial sur la situation des défenseurs des droits de l’homme Haut Commissariat aux droits de l’homme

Alkarama fondation : M. Michel Forst Rapporteur spécial sur la situation des défenseurs des droits de l’homme Haut Commissariat aux droits de l’homme Office des Nations Unies à Genève 8-14 Avenue de la Paix 1211 Genève 10 Copie à :          Rapporteuse spéciale sur les formes contemporaines d’esclavage, y compris leurs causes et conséquences ; Rapporteur spécial sur

Mauritanie 2016 : DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF OU RACISME INSTITUTIONNEL ?

Sous le haut patronage de son Excellence Mohamed Ould Abdel Aziz, s’est tenu, en République Islamique de Mauritanie, un « forum » dénommé « Dialogue National Inclusif ». Ce dernier avait vocation, en notre sens, de rassembler les composantes de la « mosaïque multiculturelle mauritanienne » aux fins d’asseoir une manière de «pacte social nouveau », expurgé de la « négrophobie raciale ambiante » ;