Mauritanie : Biram Abeid affirme être menacé de mort (ses explications)

Mauritanie : Biram Abeid affirme être menacé de mort Le président de l’association antiesclavagiste mauritanien Biram Dah Abeid accuse la Police mauritanienne de l’avoir menacé de mort. Biram Dah Abeid a été convoqué mardi par la Police après trios jours de manifestations consécutives de ses militants contre la vie chère.

Mauritanie : Biram Dah Abeid brièvement interpellé par la Sûreté

L’opposant et militant anti-esclavagiste Biram Dah Abeid a été brièvement interrogé ce mardi par la Sûreté mauritanienne. Un épisode qui fait suite à trois journées de manifestations organisées à Nouakchott par son mouvement, l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA). Alors qu’il se trouvait à son domicile, ce mardi 20 février, Biram Dah

Communiqué de presse :Troisième journée de marche

مبادرة إنبعـــاث الحــــركة الانعتـــــــاقية INITIATIVE DE RESURGENCE DU MOUVEMENT ABOLITIONNISTE EN MAURITANIE IRA – Mauritanie Au cours de leur troisième journée de marche et protestations publiques et pacifiques, aujourd’hui 20 février 2018 à Nouakchott, dans la région de Nouakchott Sud à  Arafat, les militantes et militants d’IRA – Mauritanie ont été confrontés, dès les

Communiqué de presse: seconde marche d’IRA – Mauritanie

مبادرة إنبعـــاث الحــــركة الانعتـــــــاقية INITIATIVE DE RESURGENCE DU MOUVEMENT ABOLITIONNISTE EN MAURITANIE IRA – Mauritanie Le 19 février 2018, et pour la deuxième journée consécutive, IRA-Mauritanie a sorti ses militantes et militants dans les rues de la capitale Nouakchott. Les militants iraouis ont battu le pavé pour dénoncé la hausse folle des prix des

Communiqué de presse: Une répression d’une violence inqualifiable s’abat  les militant d’IRA – Mauritanie

مبادرة إنبعـــاث الحــــركة الانعتـــــــاقية INITIATIVE DE RESURGENCE DU MOUVEMENT ABOLITIONNISTE EN MAURITANIE IRA – Mauritanie Une répression d’une violence inqualifiable s’abat  les militant d’IRA – Mauritanie Dans le cadre de ses activités pacifiques, citoyennes et constitutionnelles, IRA – Mauritanie  a organisé une marche dans la région de Nouakchott nord  à Dar-Naim ce dimanche 18

Mauritanie : Halte à cette propagande mensongère de l’avocat Jemal Mohamed Taleb.

Depuis un certain temps, l’avocat franco-mauritanien, Jemal Mohamed Taleb déverse toute sorte de grossièreté, d’insanité sur les ONG internationales, les ONG mauritaniennes et les militants abolitionnistes dans son l’élan de couvrir coûte qu’au coûte les graves violations des droits humains du régime de Mohamed Ould Abdel Aziz. Il a pris l’assaut de cette chaine

Medibougou-Mauritanie : Les esclavagistes féodaux avouent leur crime sur un vieux de 70 ans.

Medibougou-Mauritanie : Les esclavagistes féodaux avouent leur crime sur un vieux de 70 ans. Des images qui parlent d’elles mêmes, horreur, barbarie féodale insoutenable sur le territoire Mauritanien, l’an 2018. Nous mettons à la disposition de l’opinion nationale et internationale la preuve l’aveu des criminels féodaux issus de familles « Diawara du village Médibougou lors d’un

Note d’alerte: MAURITANIE : COMMENT TORTURER UN NOIR ET S’EN VANTER

MAURITANIE : COMMENT TORTURER UN NOIR ET S’EN VANTER Note d’alerte LES FAITS Le 11 janvier, les réseaux sociaux mauritaniens, notamment les groupes de discussion WhatshApp et Facebook, diffusaient deux vidéo d’une séance de torture infligée, par des maures, aux voix jeunes, à un descendant d’esclave, un Hartani, prénommé Ethmane. Les circonstances, la cause, le

Esclavage: une indignation très sélective

Prix des Droits de l’homme de l’Onu, comme Mandela, ancien candidat à la Présidence dans sa Mauritanie natale, le fondateur du mouvement anti-esclavagiste IRA (Initiative pour le résurgence du mouvement abolitionniste), Biram Dah Abeid, 52 ans, n’a pas caché son amertume et sa colère, dans l’interview qu’il a donnée mardi à La Libre Afrique.be, au sujet de la vague d’indignation qui sanctionne

Note d’alerte diplomatique: LA MAURITANIE BASCULE DANS LE TOURBILLON DE L’EXTREMISME RELIGIEUX

LA MAURITANIE BASCULE DANS LE TOURBILLON DE L’EXTREMISME RELIGIEUX Note d’alerte diplomatique LE CONTEXTE Par un verdict du jeudi 9 novembre 2017, la Cour d’appel de Nouadhibou condamnait Mohamed Cheikh Ould Mkheitir, à 2 ans de prison, assortis d’une amende de 60 000 ouguiyas, soit environ 150 euros. La décision clôt une longue et