Un jour pas comme les autres … un jour qui fera date!

Ce 19 janvier sera sûrement une date qui s’imposera à tout le monde dès qu’il s’agirait d’analyser le cours des événements et des évolutions en Tunisie .
Et alors que  nous avons tous eu beaucoup de peine à nous en sortir tous ces derniers jours et que la plupart d’entre nous avons attrapé la migraine, la déprime et même la mal vie handicapante , nous revoilà à présent de nouveau bouillonnants à l’affût des nouvelles et scrutant un horizon qui semble nous sourire une fois  encore.
Les dernières semaines nous ont effectivement lessivés : dissidences et contre-dissidences à Nidaa Tounes, exactions policières à répétition, remaniement ministériel de marionnettiste, nos palmiers en péril  et nos législateurs qui semblent n’avoir jamais lu la Constitution … Gris et scoumoune! Les tous derniers jours n’ont pas fait mieux : la vague de froid interrompant brusquement un été qui n’a fait que trop durer et auquel on s’est habitué, ces caciques , ces salopards j’allais dire, qui auraient du rendre des comptes pour les lourdes exactions dont notre peuple a souffert de leur fait qui nous narguent et qui se mettent encore une fois sur le devant pour faire de la lèche ,à distance, à leur déchu de maître et qui s’enflamment jusqu’à vanter les bienfaits de la dictature et à charrier la révolution , nos jeunes qu’on persiste à manipuler et qu’on envoie mourir pour une cause qui n’est pas la leur , nos jeunes en mal d’emploi qui se mettent à vouloir crever de grèves de la faim ,nos martyrs et nos blessés de la révolution malmenés …
Et puis …comme par enchantement , de façon qui ne manquera pas de  désarçonner plus d’un parmi ceux qui ont cru que « tout était fini », que « la révolution ou l’insurrection ou le coup d’état ,c’est du passé » et « que regardez ce peuple ne marche qu’à la trique … on va vous le prouver encore une fois. » Comme par enchantement mais sans toutefois surprendre toutes celles et tous ceux qui savent bien écouter ce rugissement qui sourd dans les profondeurs et cet décoder ces murmures , ces appels et ces gazouillements inaudibles pour tous connards ,farfelus et salopards qui n’ont toujours fait que nous empêcher de vivre.
Nos grévistes de la faim revendiquant un emploi dont ils ont été privés pour cause d’opposition au déchu , notre syndicat national qui finit par briser l’arrogance de patrons -satrapes , des dizaines de pièces historiques , des tableaux et des objets d’art de grande valeur pour notre patrimoine et notre pays retrouvés…la manipulation par la peur qui commence à flancher du fait – même qu’on en a trop abusé … mais surtout : ces jeunes qui se lèvent encore une fois pour leur droits , pour leur dignité et pour signifier qu’il « en ont trop bavé » , ces diplômés-chômeurs  , ces exclus des régions intérieures ,ces victimes perpétuelles  du népotisme , de la corruption et de tous les abus qui  prouvent qu’ils n’ont jamais signé de pacte avec des mots comme « démobilisation » , « abandon » ou « défaitisme ».
12571047_1691775644373586_76282885_n
Et cerise sur le gâteau  … notre société civile si rudement malmenée ces derniers temps qui surmonte   ses douleurs ,dépasse ses tergiversations et renoue avec la créativité en trouvant la voie pour reformer  ses rangs , réunir ses efforts et réoccuper sa place d’avant-garde…Notre société civile qui annonce ,dans la modestie et l’humilité mais ferme et décidée qu’elle est encore prête à lutter , à se sacrifier et à continuer à dire non à toutes les exactions , à toutes les humiliations et à se porter aux côtés de tous les opprimés … Notre société civile qui clame haut et fort que nous avons conquis haut-la-main notre droit à être des citoyens et des citoyennes à part entière et à être traités en tant qu’humains égaux avec tous les humains…Notre société civile qui ,en ce jour du 19 janvier 2015 a fondé son « collectif pour les libertés individuelles » et qui ne manquera pas de nous offrir d’autres bonnes nouvelles dans les jours qui viennent beaux comme notre jeunesse qui a appris à surmonter sa peur et décidé de ne rien vouloir d’autre que la lune .

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *