Des voyous veulent la peau de William Bourdon et l’Etat prête la main.

Le mot saloperie vous connaissez ? Vous croyez que… Alors qu’il est urgent de le réinventer afin de qualifier au plus juste les turpitudes de quelques barbouzes. Celles qui entendent « faire la peau » de William Bourdon. Pour ceux qui ne suivent pas mètre par mètre la carrière de ce maître, je vous

La Bretagne prépare l’indépendance de la Kabylie.

Avec l’esprit de lumière qui éclaire encore quelques élus du PS, voilà que le maire de Quimperlé a eu l’idée de lancer, pour la seconde fois, une « Semaine internationale – Regards croisés sur le monde ». Que rêver de mieux? Une ville moyenne qui se passionnerait pour ce que l’on peut découvrir au-delà des coiffes

Sassou et l’amour fou de Hollande pour les dictateurs.

Dimanche 23 octobre, les citoyens congolais sont invités à participer à un référendum qui est une farce électorale de plus. Son but, changer une Constitution qui entrave ses ambitions. Le 6 juillet dernier, dans la perspective d’élections au Burundi où, bafouant la constitution, le président sortant Pierre Nkurunziza tordait le cou à la loi

RSF fait la manche chez Bongo et trouve ça bien.

« Jacques-Marie, Vous avez écrit ça ? C’est une stratégie, en mordant la main qui vous a soutenue, vous avez peut-être des chances de devenir un « chien de garde de la démocratie ». L’important ce n’est pas de dire le vrai, l’exact, c’est de se défouler, n’est-ce pas ? Bonne journée. » Voilà, j’ai reçu

Pour l’Armée américaine les journalistes sont aussi des « terroristes » et des « espions ».

Voilà un paragraphe qui fait parler de lui. Dans son nouveau manuel de « Droit de la guerre » , publié en juin dernier, le Pentagone considère que les correspondants de guerre, comparés à des espions, pouvaient dans certains cas être traités comme des « combattant illégaux ». Cette dénomination équivaut à les considérer comme des ennemis pouvant

Mirage des « dix milliards », à Riyad Valls a vendu son honneur contre rien.

L’intérêt du voyage de la troïka française à Arabie saoudite, c’est qu’il nous permet de connaitre le prix des Droits de l’homme. Combien ça coûte ? Dix milliards. Dès mardi soir, après sa déshonorante visite à Riyad, Valls a claironné sur twitter le montant de son panier de la ménagère. Tout cela est honteux,

France Culture l’affirme : « Les français musulmans sont antisémites de naissance ».

L’énormité se passe de commentaires. Avec Finkielkraut à la barre, dans son émission « Répliques », tribune offerte par le service public, c’est-à-dire nos impôts, tout est possible et la zemmourisation poursuit de courir son train infernal. Ainsi, le 10 octobre, voici ce que l’immense philosophe de la haine a permis d’entendre. Celui qui

Caution de Bongo, RSF défend le pire.

L’excellent Robert Ménard n’avait pas réussi à tuer complètement Reporters Sans Frontières, Deloire, son successeur devrait arriver à achever l’ONG. Pour mesurer où en sont rendus les héritiers du maire de Béziers, il suffit de lire ce compte rendu publié par la « presse » gabonaise : » Le Président Ali Bongo Ondimba a reçu

Valls, Le Drian et Fabius en week-end à Riyad, chez les coupeurs de têtes.

Après un stop au Caire, pour y jouer un acte d’une comédie qui consiste à faire signer par Sissi des contrats payés par Riyad, Valls, Le Drian et Fabius s’en sont rendu en Arabie Saoudite pour quelques dollars de plus. Tant pis si un condamné à mort de 20 ans attend d’avoir la tête

En Arabie Saoudite, une bonne amputée par son maître.

Une femme de ménage indienne, sous-alimentée, s’est fait couper le bras par son employeur saoudien alors qu’elle tentait de s’enfuir. «Cette situation est inacceptable. Nous sommes très perturbé sur la manière brutale dont la dame indienne a été traitée en Arabie Saoudite», a tweeté le ministre indien des Affaires étrangères, Sushma Swaraj. Une protestation