Sidiki Diabaté : du mandingue au rap

Aujourd’hui on découvre Sidiki Diabaté, jeune multi-instrumentiste malien, fils du célèbre joueur de kora Toumani Diabaté. En plus de prendre la relève de son père dans la maîtrise du kora, Sidiki s’impose, aux yeux de la nouvelle génération occidentale, comme un représentant de la musique africaine.
Son morceau « Inianafi Debena » l’a propulsé sur le devant de la scène française grâce au rappeur Booba qui en a repris la partie instrumentale sur son titre « Validée ». Sur la scène de Bercy, Booba invite même le jeune malien à reprendre cette chanson avec lui.

Avant de développer une carrière en solo, Sidiki Diabaté tournait déjà dans le monde au côté de son père et des musiciens du Symmetric Orchestra, révélant dans les grands festivals internationaux le répertoire mandingue.
Grâce à sa maitrise des sonorités maliennes, de sa connaissance des instruments traditionnels, cet artiste complet parvient à amener de l’authenticité dans une musique emprunte de modernité.

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *